FR | ES | EN

FSM 2005

LES AUTEURS


Ramesh Ramaswamy


Initiatives
PROGRAMME JOURNALIER DES ACTIVITÉS ALLIÉES

Célébration des Tambours de Paix

Processus préparatoire pour le lancement d’un Parlement Mondial

Monnaie sociale et socio-économie solidaire

Naissance d’un comité de coordination pour la participation de l’Alliance au Fsm de Mumbai

Assemblée Mondiale Citoyenne de l’eau

Gouvernance citoyenne et souveraineté alimentaire

Vers un système / circuit mondial de finances sociales

Citoyenneté dans l’entreprise : pour un droit à la parole des cadres, ingénieurs et scientifiques

Paix et sécurité en Asie et dans le monde

-> tous les articles

 

Ecologie Industrielle – Une nouvelle plate-forme de planification pour les pays en voie de développement

Organisation(s) : Technology Exchange Network, 243, AECS Layout, 1st Stage, 2nd Cross, RMV 2, Bangalore 560 094. Inde Autre(s) organisation(s) et réseau(x) partie(s) prenante(s) Des spécialistes indépendants en écologie industrielle de la Chine et des Philippines M. Geng Yong M. Anthony Chiu

Raisons et contexte : Avec la redistribution des activités industrielles provoquée par la mondialisation, il est devenu de plus en plus important pour les pays en voie de développement de mieux planifier leurs activités – par un effet de levier sur les ressources qui leur sont disponibles et par la minimisation de l’impact sur leurs ressources locales – objectifs principaux de l’écologie industrielle. Il y a trois raisons significatives pour lesquelles cette démarche est importante pour des pays en voie de développement 1. Dans les pays en voie de développement, les ressources sont souvent très rares et la densité de la population très élevée. L’impact d’activités non-planifiées qui n’ont pas tenu compte de la disponibilité ou de l’utilisation des ressources ( matières premières, terre énergie, eau, etc. ) dans la région peut avoir des conséquences sur un grand nombre d’habitants à court et à long terme. 2. Beaucoup de produits pour le marché mondial sont fabriqués de plus en plus souvent dans les pays en voie de développement et le moment est crucial pour influencer leur choix de développement industriel. Par exemple, l’analyse des flux des ressources à une étape préliminaire du développement peut aboutir à un plan de développement pour le pays ou région en question basé sur les ressources, qui créera un système industriel qui utilise ses ressources plus efficacement. 3. Une plus grande proportion de la population mondiale vit dans les pays en voie de développement !

Principaux thèmes traités : Pendant longtemps, on considérait qu’il suffisait de comprendre les flux monétaires à travers le système économique, tel que c’était décrété par la logique financière conventionnelle. Les objectifs de développement étaient déterminés en termes monétaires ; par exemple, accroître les revenus en devises, souvent sans un contrôle sur la disponibilité des ressources. Ceci a souvent abouti à la croissance d’activités économiques non-durables que la communauté locale pouvait difficilement se permettre et qui endommageait fréquemment des ressources critiques pour la survie de la communauté locale. En revanche, quand les sociétés prenaient conscience des effets dégradants causés à l’environnement par les activités humaines, la première stratégie conçue consistait uniquement à construire des filtres pour s’assurer que les déchets industriels ne « fuyaient » pas dans l’environnement. L’analyse de la situation a démontré qu’il fallait de meilleures stratégies car, souvent, la construction de filtres ne faisait que transférer le polluant d’un milieu à un autre (ex : de l’eau vers la terre ). Deuxièmement la construction de filtres n’était pas très rentable car aucune économie ne résultait de l’opération. L’écologie industrielle explore l’hypothèse que le système industriel peut être considéré comme une forme d’écosystème. Comme des écosystèmes naturels, le système industriel peut être décrit comme étant une répartition donnée des flux de matières premières, d’énergie et des informations. En plus, le système industriel entier dépend de ressources et de services fournis par la biosphère, dont il ne peut être dissocié. L’écologie industrielle propose une nouvelle plate-forme pour développer des stratégies qui agissent comme des effets de levier sur les ressources de différentes sociétés en différents contextes et qui assurent le bien-être et la prospérité des communautés locales à long terme. Cette plate-forme facilite la compréhension des flux de ressources à travers le système (matière première, énergie, terre et main d’œuvre). Une telle compréhension est susceptible d’aider les sociétés à évaluer les opportunités qui se présentent à eux, ce qui maximalisera la productivité des ressources peu abondantes qui sont disponibles et leur permettra d’évaluer plus en profondeur les menaces nées de leur utilisation (ou mauvaise utilisation ).

L’activité aurait comme but la sensibilisation des décisionnaires et prescripteurs au concept d’écologie industrielle. Avec cette idée en tête, les matières couvertes comporteraient :
-  Introduction à l’écologie industrielle
-  Histoire de l’écologie industrielle
-  Progrès sur le terrain à travers le monde
-  Introduction à la nouvelle plate-forme de planification sur les bases de l’écologie industrielle pour les pays en voie de développement
-  Etudes de cas en Inde
-  Expériences et études de cas en Asie
-  Expériences et études de cas en Chine

Des études de cas partiellement financées par la FPH démontrant l’utilité de l’écologie industrielle ont été effectuées en Inde et largement diffusées. De plus, des études exemplaires de cas illustrant l’utilisation de cette approche ont été menées en d’autres pays d’Asie, Chine comprise. Elles seront également présentées. L’écologie industrielle est une matière multidisciplinaire. Traditionnellement, au sein de la plupart des gouvernements de par le monde, les questions environnementales sont considérées comme étant clairement distinctes des autres questions économiques. L’écologie industrielle, dont le but est de couvrir le système entier, requiert que les questions d’environnement et de développement soient considérées comme étant un tout. C’est une approche multidisciplinaire. Pour cette raison l’objectif sera de faire des présentations à différents groupes de travail dans l’Alliance et, si possible, à différents groupes du FSM

Autres solutions proposées pour faire progresser le changement social L’écologie industrielle requiert que les questions de ressources d’énergie et de matières premières soient un élément clé dans tout processus de planification économique, qui tiendrait automatiquement compte de tout impact sur l’environnement local. En effet, la disponibilité des ressources pourrait constituer la base sur laquelle les projets seraient formulés, avec comme objectif l’optimisation de l’utilisation des ressources peu abondantes et l’utilisation d’un effet levier sur la valeur économique des celles qui sont abondantes. Cet exercice pourrait devenir la base d’une analyse FFPM (forces, faiblesses, possibilités, menaces) pour une région, pratique normalement exécutée par des entreprises commerciales. A partir de cette nouvelle perspective, les approches à la planification du développement dans tout système socio-économique donné (ex : une ville, un état, un pays ou une région clairement définie) pourrait comprendre : Analyse et estimation du « flux des ressources » d’aujourd’hui et dans un avenir probable à travers le système Redéfinition des questions et problèmes dans le contexte des »ressources ». Détermination des priorités d’actions et identification de ressources, dont les utilisations sont actuellement préoccupantes L’analyse détaillée de l’utilisation des ressources critiques identifiées Préparation d’un plan stratégique d’optimisation de l’utilisation de ressources rares et effet de levier sur la valeur de ressources abondantes Ceci est critique car, dans beaucoup de pays en voie de développement, le manque de ressources devient une des raisons principales de conflits sociaux.

Stratégie de mise en oeuvre Ce paradigme de planification est totalement nouveau et il requiert l’implication de différents acteurs dans le processus de planification économique. Un tel changement dans les habitudes de réflexion est susceptible de se produire lentement et seulement par l’utilisation d’effets de levier dans l’élaboration des politiques. Un des éléments clefs de la stratégie de diffusion serait de sensibiliser les différents intéressés, tels les planificateurs, les décisionnaires, les ONG et les représentants des citoyens, aux concepts. Pendant le FSM, nous souhaitons faire des présentations à différents groupes de travail parmi les Alliés et à d’autres groupes de travail qui se réunissent au sujet de diverses questions sociales et économiques. Puisque l’écologie industrielle concerne beaucoup de disciplines, nous souhaitons être présents à autant de réunions que possible pour y faire des présentations plutôt que de tenir une réunion séparée sur l’écologie industrielle. Dans un programme plus étendu, une nouvelle organisation à but non-lucratif appelée ROI) est à l’étude avec plusieurs universitaires aux USA et en Europe et en association avec certaines organisations internationales. L’objectif principal de cette organisation est de :
-  Sensibiliser les stratèges, planificateurs économiques et environnementaux, aux mérites d’un processus de planification basé sur l’écologie industrielle et leur proposer des programmes de formation
-  Sensibiliser les ONG de la même manière pour leur permettre d’accorder un ordre de priorité à leurs actions en fonction de la menace sur les ressources locales
-  Offrir de l’aide technique avec de nouveaux outils faisant appel à l’écologie industrielle

Mots-clefs : Ecologie industrielle, Ressources, Planification économique, Planification de développement, Gestion de l’environnement

Liens avec d’autres activités du FSM 2004 : Ce sujet concerne la plupart des autres activités ayant lieu au FSM où des questions économiques et environnementales sont en considération.

 

| Alliance for a Plural, United and Responsible World |