International Network in Environmental Education
Accueil du site > 40. Εxpériences éducatives > 4. Thèmes d’activités et méthodes pédagogiques > Slovénie : L’Ornithologie dans les écoles slovènes

Slovénie : L’Ornithologie dans les écoles slovènes

1er 1997, par Andrej Sorgo (Date de rédaction antérieure : 1er 1997).

1. Introduction Les projets de recherche et d’études indépendants sont une des manières d’apprentissage les plus nobles en milieu scolaire. A la différence de l’enseignement classique, où les élèves doivent rester assis, écouter et reproduire, ceux-ci engagent les élèves à participer activement au processus d’apprentissage. L’enseignant, dans ce cas, n’est plus une simple « machine à enseigner », mais un guide dans le labyrinthe de la connaissance. Dans un projet typique les élèves sont amenés à identifier un problème, trouver des thèmes associés dans la documentation, rassembler systématiquement des données, les interpréter et rédiger un rapport. Tout enseignant peut facilement trouver des thèmes de projets d’étude pour sa classe. Un des ces domaines est l’ornithologie. L’ornithologie s’adapte bien à l’implication de jeunes enfants dans les sciences, ceci pour plusieurs raisons : les enfants ne craignent pas les oiseaux, ils n’ont pas besoin de matériel spécial pour les observer, les oiseaux vivent presque n’importe où, ils sont actifs toute la journée, etc. Bien dirigés, filles et garçons jeunes de 10-11 ans sont à même de préparer des « rapports scientifiques ». L’ornithologie est une activité extérieure, ce qui manque cruellement dans nos routines scolaires sédentaires. Le projet d’étude peut se dérouler sur quelques heures, une journée, une semaine ou une année entière d’activité. Nous pouvons observer les oiseaux individuellement avec des élèves très motivés, avec des groupes écologiques, des classes entières ou même des écoles.

L’ornithologie dans les écoles slovènes En Slovénie, l’ornithologie ne fait pas partie du programme scolaire officiel dans les écoles primaires et secondaires. Les élèves acquièrent quelques connaissances de base sur l’anatomie des oiseaux, et c’est à peu près tout. En 1994, L’association ornithologique de Slovénie a créé un Comité pour l’enseignement, dont le but principal est de populariser l’ornithologie dans les écoles, et à travers cette pratique d’inciter à la protection de la nature. Pour intéresser les élèves et les enseignants à l’ornithologie, nous avons déjà organisé deux réunions de jeunes ornithologues de Slovénie, en avril 1995 et 1996. Notre groupe cible était constitué d’élèves de l’école primaire et secondaire âgés de 11 à 18 ans. Les élèves devaient préparer auparavant un projet de recherche indépendant en ornithologie, qu’ils devaient ensuite soutenir à la rencontre. On n’a déterminé que le plan du projet, c’est-à-dire d’ornithologie, et ce sont les élèves eux-mêmes qui devaient décider du contenu précis. On a fait parvenir aux élèves qui ont répondu à notre invitation, envoyée sous forme de lettre à toutes les écoles slovènes, toute l’information utile pour réaliser leur plan. Ils devaient rédiger un rapport, présenter leur projet sur des affiches, et le soutenir lors de la réunion commune. Les meilleurs projets ont reçu un prix sous forme de livre. Sur les deux réunions, environ 300 jeunes ornithologues, avec l’aide de plus de 40 enseignants, ont réalisé 45 projets de recherche, et de nombreux projets sont toujours en cours. Certains étaient excellents et seront publiés.

3. Formation des enseignants Dès le départ nous avons fait état d’un obstacle parmi les enseignants. Ces derniers témoignaient d’un grand intérêt dans le travail, mais n’avaient aucune expérience. Nous avons donc organisé des ateliers et des sorties de terrain avec eux. On a publié une brochure (Sorgo, 1994a) et quelques articles (Sorgo, 1993, 1994b et 1994c). Le Conseil de l’enseignement slovène et l’Association des enseignants en biologie ont organisé quelques ateliers supplémentaires. Pour les enseignants qui n’avaient aucune expérience en ornithologie, nous avons organisé la Première école d’été ornithologique en 1995. Elle a durée quatre jours et 23 enseignants ont été dirigés par des ornithologues slovènes confirmés. On les a invités à formuler leurs propres projets sur les oiseaux après la fin de l’école, et la plupart nous a par la suite envoyé leur propre projet.

4. Évaluation Au vu des réactions, nous sommes engagés dans le bon chemin. Nous avons du retour positif de la part des enseignants ainsi que des autorités scolaires.

5. Remerciements Nos projets ont été soutenus par des subventions du ministère de l’Éducation, Open Society Institute, Mobitel, la Faculté pédagogique à Maribor et la commune de Maribor.

P.-S.

BIBLIOGRAPHIE : SORGO, A. (1993), « Recherche dans le régime des hiboux par l’analyse de leurs boulettes », dans La biologie à l’école, 2, pp. 19-25. SORGO, A. (1994a), Recommandations pour préparer la un projet de recherche jeune sur l’ornithologie, Association ornithologue de Slovénie. SORGO, A. (1994b), « Les recherches ornithologues l’hiver », dans Biologie à l’école, 3, pp. 36-40. SORGO, A. (1994c), « Activités scolaires sous l’angle du projet », dans Didacta, 1, pp. 45-48

MOTS CLES : Education à l’Environnement ; Ecole ; Nature. LOCALISATION : Slovénie RÉDACTEUR FICHE : Andrej SORGO, Bird-watching and Bird-study Association of Slovenia, Ptujska 91, 2327 Race, Slovenia, Tel. : 386 / 62 / 608 261, e-mail : Andrej.Sorgo@guest.arnes.si

Gisement Yolanda ZIAKA, Polis - Réseau International en Education à l’Environnement, B.P. 4, 84100 Ermoupolis, Syros, Grèce, Tél. : 30 / 22810 / 87804, Fax : 30 / 22810 / 87840, e-mail : polis@otenet.gr

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0