International Network in Environmental Education

Accueil > Εxpériences éducatives > Thèmes d’activités et méthodes pédagogiques > Le projet d’un mouvement d’écoles en Développement Durable et Durablement en (...)

Le projet d’un mouvement d’écoles en Développement Durable et Durablement en Développement

2002, par Jean-Michel LEX

Un double constat

Premier constat : le système éducatif est largement en panne et, sauf à le transformer profondément, l’Education à l’Environnement, comme ses consœurs (Education au Développement, à la Citoyenneté, à la Santé…), restera occasionnelle, partielle et discrète.

Là où des expériences sont menées, même modestes, mettant en œuvre une pédagogie par projets et portant sur des thèmes environnementaux, on perçoit pourtant qu’ils ont des effets importants et positifs sur le public (enfants, jeunes et éducateurs).

La multiplication d’actions éducatives et de l’utilisation des pédagogies actives pourrait-elle mettre en route les écoles ? C’est le premier pari d’un mouvement d’enseignants et d’éducateurs qui se donneraient pour projet de faire progressivement bouger l’école.

Le deuxième pari est de faire entrer nos écoles en Développement Durable, c’est à dire de les transformer progressivement en éco-structures, en outils où les enfants et les jeunes peuvent expérimenter et éprouver au quotidien l’éco-consommation, l’usage rationnel de l’eau, de l’énergie et des ressources, le respect de l’environnement, du cadre de vie et une mobilité durable.

Le mouvement des écoles vertes Brundtland du Québec, Canada.

Ce mouvement est né à l’initiative de la CEQ (Confédération des Enseignants Québécois) vers 1994. Il souhaite diffuser (et se base sur) les principes du Développement Durable, notamment sur celui de la solidarité intra- et intergénérationnelle. "Une école Verte-Brundtland, c’est un établissement qui agit en faveur des "6 R" pour le Développement Durable, pour un avenir viable et pour une société différente : Réduire la consommation des ressources, Réutiliser les biens, Recycler les produits, Réévaluer nos systèmes de valeur, Restructurer nos systèmes économiques et Redistribuer les ressources."

Les écoles participantes s’inscrivent dans un programme qui leur propose des gestes écologiques, pacifiques et solidaires (trois dimensions, trois projets).

Certaines activités sont obligatoires, d’autres facultatives. Il s’agit d’un véritable outil d’émulation de l’établissement et de tous les établissements soutenus par une petite équipe, avec des outils pédagogiques, et il est évidemment piloté - chance unique - par le syndicat des enseignants.